Le neurofeedback dynamique NeurOptimal®

C’est une méthode NATURELLE et « NON-INVASIVE » qui améliore le fonctionnement global de notre organisme en s’appuyant sur la plasticité naturelle cérébrale.


Il ne s’agit pas de « rééduquer » le cerveau avec une machine qui agirait dessus mais bien simplement de renvoyer à l’utilisateur une information en temps réel sur les ondes cérébrales émises par l’activité neuronale de son cerveau pour lui permettre de corriger lui-même… ce qui ne lui paraît pas optimal.

Cette méthode a été mise au point par Val et Sue Brown de l’Institut Zengar en 1999 et n'a pas cessé d'évoluer depuis.

Comment ça marche?

A tout moment, nous émettons des turbulences (une turbulence est une variation brutale et rapide d’amplitude d’une onde ou d’un ensemble d’ondes) qui sont la conséquence d’un déséquilibre neuronal à un moment donné. 

Lors d’une turbulence, le programme NeurOptimal® interrompt la musique ou le son du film pendant une fraction de seconde (une microcoupure) ce qui offre un « feed-back » à l’utilisateur sur sa propre activité cérébrale. 

Le cerveau est surpris par cette micro interruption  et effectue tout seul, spontanément les régulations nécessaires pour parvenir à une homéostasie.

C’est un peu comme un miroir : si vous surprenez votre image dans un miroir, vous avez tendance, naturellement, spontanément, à vous redresser, à rajuster une mèche de cheveux, à modifier votre expression…

Ainsi, si l’on informe le cerveau de la dynamique des signaux qu’il produit, il apprend, naturellement à corriger ces signaux pour les rendre plus équilibrés, plus stables, plus adaptés aux besoins du moment.

La plasticité cérébrale est une faculté réelle qui est simplement boostée par le système NeurOptimal® qui n’ « apprend » rien au cerveau, mais se limite à informer en temps réel l’utilisateur sur son activité cérébrale.

Si des synapses ou des neurones sont abîmés, ou que les neurotransmetteurs sont déficients, le cerveau va réparer lui-même, ou créer de nouvelles synapses et modifier les routes neuronales

L’intelligence du logiciel Neuroptimal® est qu’il coupe le son de la musique ou interrompt très brièvement le film en cours non pas quand la turbulence est passée mais dès la naissance de la turbulence.

Ce sont ces microcoupures, qu’on les perçoive consciemment ou pas,  qui agissent comme feedback et qui, parce qu’elles apparaissent dès le début de la turbulence, permettent au cerveau de réagir, de revenir au présent et d’apprendre inconsciemment et sans effort à stabiliser et équilibrer son activité cérébrale.

Il ne s’agit donc pas de normaliser le cerveau par rapport à une norme (une base de données de référence) – comme le neurofeedback dit « classique et linéaire » procède, mais bien de lui apprendre à le re-normaliser par rapport à son propre fonctionnement.  L’autonomie de chaque cerveau est respectée avec une précision extrême par le système NeurOptimal®.

La personnalité ou le contenu du cerveau n’est pas altéré par quelques actions, aucune stimulation ou message subliminal n’est envoyé à l’utilisateur.  Il n’y a aucun conditionnement opérant.

Le cerveau, extrêmement intelligent et complexe, est le « big boss » de notre organisme, et il utilise sa plasticité naturelle pour corriger généralement d’abord ce qui est urgent et facile.  Puis, corrections après corrections, il s’attaque à des problèmes de plus en plus aigus (douleurs, fibromyalgies, troubles cognitifs comme l’attention, etc). 

On ne peut donc jamais prédire les résultats du Neurofeedback dynamique.  Des changements se produisent dans 80% des cas, mais on ne sait jamais prédire l’ordre des changements.

Comment travaille le cerveau?

Cliquez sur ce lien pour lire la traduction en français d'un article de l'Institut ZENGAR sur le fonctionnement du cerveau.